Les jus

Les jus consistent à foncer les lignes de structures d'une maquette et par cela à lui donner du volume (profondeur) et à représenter la crasse qui s'y est accumulée. Un jus n'est pas bien compliqué à concevoir mais il vous faudra bien prendre garde au point suivant pour ne pas voir la peinture de base se détériorer:


Si cette dernière est à l'huile (enamel) et donc diluée avec du White spirit ou de l'essence "F", votre jus devra absolument être à base de couleurs acryliques diluées à l'eau ou à l'alcool qui n'agresseront pas la couche de fond.

Si la base est acrylique, appliquez le procédé inverse. Ce point est très important parce qu'un jus contient beaucoup de diluant qui pourrait attaquer la peinture.


Ensuite, choisissez une couleur sombre (noir, brun), mélangez-la avec environ 80% de diluant (dans un mini récipient à part). Utilisez un pinceau fin, posez la pointe de ce dernier dans les lignes de structure en creux, laissez le jus s'écouler et se répandre par capillarité. Afin d'éviter la grosse tache, retirer le pinceau rapidement. Il vous faudra bien sûr adapter le pourcentage de diluant à l'effet désiré.
Si le résultat ne vous plaît pas ou si le jus a un peu débordé, pas de problème, essuyez l'excès avec un chiffon (dans le sens de l'air). Un jus peut bien entendu et même judicieusement être répandu dans d'autres interstices (par ex. dans le cockpit). Surtout, ne vous énervez pas si vous ne parvenez pas à l'effet désiré au premier essai; J'ai connu quelques échecs avant d'y arriver. Certaines maquettes n'ont pas les lignes de structures gravées en creux; dans ce cas, il vous faudra les graver, si vous en avez le courage! (voir ici). Finalement, vous pouvez aussi utiliser des huiles d'artistes, qui sèchent très rapidement. Photo bientôt

Le dry-brush

Le dry-brush, ou brossage à sec, permet également de donner du volume (relief) à la maquette mais cette fois-ci en pratiquant inversement (jus et dry-brush sont complémentaires). On va ici éclaircir les reliefs des pièces et vous pourrez, par exemple, rendre visible les petits détails du fond de votre cockpit.
Utilisez un pinceau plat (brosse) de préférence usagé (le dry-brush malmène les pinceaux). Mélangez la couleur de base à une pointe de blanc (éclaircir) ou utilisez de l'aluminium (vieillir) et mettez-en sur votre pinceau. Essuyez-le ensuite avec un chiffon jusqu'à ce qu'il ne reste presque plus rien (tester sur l'ongle). Passez-le alors sur les reliefs (arêtes) à plusieurs reprises et sans trop appuyer, jusqu'au résultat souhaité. Il vaut mieux ne pas en mettre trop et recommencer. Cette technique requiert patience et habitude.

Avant Peint Lavis Drybrush Après
Avant Peint Lavis Brossage à sec Final

Peint Lavis Drybrush
Debut Lavis Drybrush


Crazydoub le 2012/12/22 09:30
Le pré-ombrage devra de toutes façons être renforcé par un lavis+drybrush (Effets ombres et lumières de surface) Pour le reste, je n'ai pas bien compris tes questions.

riollaci le 2012/12/21 23:00
Bonjour ,
Tout d’abord c cool de prendre du temps de nous montrer qq astuces de montage.
1 Ma question est comment tu fais pour donner du volume pour 1 jet avec gravure en relief ? le drybrush est très long à faire et peu de résultat côté volume. Est’ que 1 pré-ombrage bien foncé suffit simplement ?
2 comment réaliser le montage des chenilles d’1 char tout monter ensuite peinture et enfin drybrush ? merci à l’avance


Commentaires par Page
5 - 10 - 20








Vos commentaires seront lus par d'autres visiteurs et seront affichés en page d'accueil.
Merci de bien vouloir soigner la rédaction de vos messages.




Attention, suite aux nombreux spams et messages anonymes, en postant un commentaire,
comme sur un forum,votre ip:54.81.2.151 sera stockée sur notre base de données.
En postant un commentaire, vous recevrez un message à chaque fois qu'un utilisateur y répondra.