Avec l'aimable autorisation de: Francis Degols

Matériel:

  • Enduit (type polyfilla)
  • Carton plume
  • Outils à sculpter (pour modélisme)
  • Pince brucelle
  • Litière pour chat
  • Peintures

Réalisation:

La litière pour chats ??

Tout le monde connaît, même ceux qui ne sont pas maquettistes ( lol ). Nous avons plusieurs façons de l’utiliser. Gravats dans les ruines, reliefs des chemins de terre etc... Il est également idéal pour représenter un mur de moellons ( ou pavement ) comme en voit un peu partout mais principalement dans le sud de la France. Pour ce faire, j’utilise une méthode sûrement déjà connue de certains. Elle est décrite et illustrée ci-dessous:

Le matériau de base est du carton plume ( ici une chute en épaisseur 1 cm ) dont une face de carton a été délaminée. Il est bien sûr nécessaire de délimiter les surfaces à traiter. Personnellement j’utilise un enduit Polyfilla d’égalisation mais d’autres produits du style reboucheur sont tout aussi valables.
Une spatule et un grattoir seront utilisés pour respectivement étendre et gratter l’enduit dans les joints
Je sélectionne les morceaux de litière pour chat en fonction du résultat souhaité. Dans ce cas-ci je choisis des morceaux plats et d’épaisseur plus ou moins égale.
Base du mur en carton plume
Matériel pour réaliser les murs en moellons
Seau de grains de litière avec pince à épiler pour murs en moellons
Le carton plume est « tartiné » d’enduit ( pas trop à la fois en fonction de la vitesse de séchage du produit ) et les morceaux de litière sont placés sur la pâte en utilisant des brucelles.
Le mur (ou pavement) étant voulu plat, je retourne le morceau de carton plume et j’appuye fermement pour égaliser la surface des moellons Et voila le résultat avant peinture.
Mise en place des moellons en grains de litière
Applanissement des moellons
Mur de moellons en litière avant peinture
Si l’on veut réaliser un mur de gros moellons plus rustiques, il suffit de choisir des morceaux de litière ressemblant plus à des rochers et de pratiquer de la même façon. Ce travail n’est pas rapide mais il est assez agréable. Je recommande de le faire en écoutant un bon CD.
Une fois le mur terminé, je passe de la colle blanche allongée à l’eau.
Lorsque cette couche est bien sèche, je commence à peindre les moellons. Il est à mon sens préférable de définir dès le départ les couleurs qui seront employées, en n’oubliant pas la couleur du futur ciment.
Murs rustique gros grans litière rochers
Encollage des moellons en litière du mur
Peinture des moellons
A ce propos et contrairement à la photo qui suit, je pense qu’il vaut mieux commencer par peindre les joints avec la couleur choisie pour le ciment. Les joints sont plus difficiles à peindre lorsque les moellons sont déjà peints.
Joints du mur de moellons en litière peints
Après séchage, une couche de vernis mat viendra terminer le travail en éliminant les éventuelles brillances.

Il est également possible de pratiquer de la même façon pour installer des moellons plats ou inclinés sur le dessus du mur. Il suffit de biseauter le côté haut du mur.

Avec l'aimable autorisation de: Francis Degols




Aucun Commentaire Posté pour le moment
Soyez le premier à poster un commentaire.








Vos commentaires seront lus par d'autres visiteurs et seront affichés en page d'accueil.
Merci de bien vouloir soigner la rédaction de vos messages.




Attention, suite aux nombreux spams et messages anonymes, en postant un commentaire,
comme sur un forum,votre ip:54.81.2.151 sera stockée sur notre base de données.
En postant un commentaire, vous recevrez un message à chaque fois qu'un utilisateur y répondra.